Frédéric Lacas candidat à la présidence de la Communauté d’agglo Béziers Méditerranée

Nous reproduisons ici l’intégralité de la déclaration de candidature à la présidence de la Communauté de l’agglomération Béziers Méditerranée de Frédéric Lacas.

Mesdames, Messieurs,

Chers collègues, chers amis,

Avant tout, je tiens à vous féliciter pour votre réussite aux dernières élections municipales qui ont largement été marquées par une crise sanitaire sans précédent. Cette période difficile a généré chez nos concitoyens angoisse et anxiété.

Cette situation impose à chaque élu de s’impliquer fortement avec humilité dans l’action publique, mais également de travailler collectivement pour le renouveau du territoire et le bien vivre de ses habitants.

J’ai décidé, après avoir consulté tous les maires et nos partenaires institutionnels de présenter ma candidature à la présidence de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée dans le seul intérêt du territoire, comme je l’ai toujours fait, dans le même souci de cohérence et de complémentarité entre TOUTES les communes.

Notre très bon bilan, sans avoir augmenté les impôts, et notre gestion financière reconnue, nous permettent d’être ambitieux.

Je veux cependant impulser un nouvel élan et ne pas reproduire certaines erreurs du passé.

Je veux accroître la responsabilité de chacun dans une gouvernance partagée que nous écrirons et construirons ensemble dès l’élection.

Je veux une reconnaissance réelle de chaque maire, il n’y a pas de grand ou de petit maire, il n’y a pas plus d’élu majeur ou mineur, il y a des femmes et des hommes qui s’engagent pour leurs habitants, pour nos communes. Ces dernières ont un rôle de proximité irremplaçable pour servir au mieux nos concitoyens.

Je souhaite ainsi, par respect démocratique, que chaque maire ou son représentant soit pleinement impliqué dans la gouvernance et que chaque élu dispose de toute l’information utile à sa tâche. Nous avons une égale légitimité car nous sommes tous issus du suffrage universel.

J’ai de vraies valeurs, j’ai le respect de l’autre, je sais être à l’écoute, vous le savez, et je compte bien m’appuyer sur ce qui a toujours guidé ma conduite dans la vie pour servir l’intérêt général et l’intérêt du territoire.

Je ne suis à la recherche d’aucune ambition personnelle et les « patchacades » politiciennes ne m’ont jamais intéressé. Mon cap n’a jamais varié au gré du temps ou des événements. Je suis et resterai un homme libre.

Ce renouveau auquel j’aspire sera l’opportunité de construire AVEC VOUS TOUS une Agglomération dynamique, proche des habitants, écoresponsable, sociale et ouverte, une communauté de projets et une communauté de débats. Le Grand Biterrois le mérite et en a besoin.

Nous devons refuser le repli sur nous même, nous devons nous serrer les coudes, nous devons être aux côtés de nos entreprises, et continuer à développer une vision et des actions conquérantes pour favoriser l’attractivité de notre Agglo et soutenir l’emploi.

Il faut poursuivre les actions engagées sur les déchets et avoir enfin une approche équitable de ce dossier exigeant. Nous devons accompagner l’économie, la viticulture, l’amélioration de l’habitat, l’aménagement du territoire, le tourisme, les mobilités ou encore l’enseignement.

Sans partenaires, point de salut ! Je continuerai mon approche constructive avec chacun d’eux. Merci à l’État, la Région, au Département, à nos chambres consulaires et tous ceux qui nous suivent.

Les élus de notre territoire, c’est à dire TOUS les élus de notre agglomération et tous ceux qui nous ont suivi doivent être les décideurs de notre avenir, nous avons une administration de qualité et elle continuera de mettre en œuvre scrupuleusement nos orientations, comme elle l’a toujours fait. Il n’y a pas de réussite qui ne soit partagée !

Votre choix vous engage aussi et engage l’Agglomération de demain…

Pour ces raisons, je vous demande d’être à mes côtés.

Bien à vous,

Frédéric Lacas